Rechercher
  • Ostéopathie l'Harmonie

Pied: Les fasciites plantaires et épines de Lenoir.

Mis à jour : avr. 28


La fasciite plantaire ou aponévrite plantaire est l’inflammation du fascia plantaire (aponévrose) causée par une sur-sollicitation, des microdéchirures ou des microtraumatismes du fascia plantaire. Ce tissu fibreux recouvre les muscles de la voûte plantaire partant du talon vers les premières phalanges des orteils.

Son rôle est important. Il constitue le renfort de notre voûte plantaire. La voûte plantaire est constituée de 3 arches : l’une antérieure, à la racine de nos orteils; une autre interne au pied ; et la dernière externe. Mais à quoi servent les arches plantaires? Celles-ci jouent un rôle important dans l’absorption de l’impact chaque fois que nous posons le pied à terre. En effet, à chaque pas, les arches plantaires s’affaissent sous notre poids et reprennent leur forme, tel un système de suspension. Ainsi, elles protègent toutes nos articulations en réduisant la transmission de l’onde de choc sur les genoux, les hanches, le bassin et la colonne vertébrale jusqu’au crâne.

Faites l’expérience de courir pieds nus sur une surface dure en oubliant votre bonne technique de course (courez du talon). Vous sentirez l’impact de vos pas jusqu’à la tête.

De plus, combinées à l’action des muscles du mollet (triceps suraux), les arches plantaires jouent un rôle de propulsion à chacun de nos pas lors de la course et de la marche.

Enfin, les arches plantaires nous permettent de nous adapter aux irrégularités du sol.

Causes:

Les causes de la fasciite plantaire sont variées.

Plusieurs facteurs peuvent causer des fasciites plantaires: la prise de poids rapide (grossesse également), les pieds plats ou les pieds creux (moins fréquents), la marche répétitive sur des surfaces dures (par exemple marcher sur un plancher d’usine avec des bottes de travail), de mauvaises chaussures (par exemple porter des souliers de plage toute la journée en ville), des chaussures trop usées, etc.

Chez les coureurs, les fasciites plantaires peuvent être dues à certains facteurs :

1- Le manque d’échauffement avant la course.

2- Une asymétrie dans les foulées lors de la course : vous courez avec un genou davantage vers l’intérieur par rapport à l’autre? Votre bassin chute plus d’un côté que de l’autre? Cette asymétrie peut être le signe d’un problème articulaire (manque de mobilité, tension ou rétraction musculaire, etc.).

Le déroulement de chacun de nos pas est constitué d’une suite harmonieuse de mouvements articulaires partant du dos et du bassin, se transmettant à la hanche, au genou, à la cheville pour en résulter par l’arrivée du pied au sol.

Tout problème dans le déroulement de la foulée, douloureux ou pas, peut changer l’orientation et la façon dont le pied touche le sol. Cela peut irriter le fascia plantaire et causer de l’inflammation.

3- Le passage trop rapide du port de chaussures maximalistes (chaussures avec beaucoup de support) à des chaussures minimalistes (minimum de support).

La forte tendance des dernières années aux chaussures minimalistes incite les coureurs à les adopter. Bien qu’encore source de débats, cette façon de se chausser pour courir est reconnue par certains experts de la course à pied. Mais pour les non-initiés, elle nécessite une adaptation très graduelle.

Depuis les années ’80 surtout, les fabricants de chaussures de sports ont mis sur le marché des souliers munis de renforts qui soutiennent notre pied. Elles ont doté nos chaussures de semelles épaisses et super absorbantes aux chocs. Ces chaussures soutiennent nos pieds à la place de notre musculature. Puisque la plupart d’entre nous portons ce type de chaussures depuis des décennies, sans nous en rendre compte, au fil des années, la musculature de notre voûte plantaire s’est affaiblie. Ainsi, cette dernière est devenue moins efficace dans son rôle d’absorption des chocs lors de la course.

Les chaussures minimalistes présentent moins de dénivellation entre le talon et l’avant du pied. Elles offrent moins de support, voire aucun. La musculature doit alors reprendre son rôle de soutien. Mais si vous avez toujours porté des chaussures de course avec beaucoup de support (maximalistes) et que vous faites rapidement la transition vers des chaussures dépourvues de support (minimalistes), les risques d’inflammation au niveau du fascia plantaire deviennent élevés.


En conclusion, si vous décidez de faire de la course avec des chaussures minimalistes, il existe des programmes d’entraînement pour rééduquer la musculature de vos pieds à courir avec de moins en moins de support.


Complication:

Les fasciites plantaires qui persistent dans le temps (chroniques) peuvent causer des épines de Lenoir. Cette excroissance osseuse se forme en réaction à la tension persistante du fascia plantaire dans le temps. Elle n’est détectable que par radiographie. Il est bien important de soigner nos fasciites plantaires afin d’éviter les épines de Lenoir, plus difficiles à traiter.

Alors, faire attention à nos pieds n’est pas superflu. Après tout c’est sur ces précieuses parties du corps que nous nous tenons debout et que nous nous déplaçons.

Consulter votre ostéopathe afin de bien évaluer et traiter vos maux de pieds.

Nathalie Forest D.O.

Clinique d’Ostéopathie l’Harmonie

1290 20e avenue

St-Jérôme,Qc

450-602-8868

5 vues

value. quality care. convenience.

Clinique d'Ostéopathie l'Harmonie

  • w-facebook
  • w-blogger

lundi au jeudi           8:00  - 21:00 
vendredi                    8:00  - 16:30
samedi et dimanche   Fermé

(450) 602-8868